Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -72%
Cdiscount à Volonté à 8€ au ...
Voir le deal
8 €

 

 Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril

Aller en bas 
AuteurMessage
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeMer 24 Juin - 22:14

Pendant que Selenya se douchait, Aayon sortit du caveau et s’approcha du groupe de Vampires éveillés. Ces-derniers cessèrent immédiatement de jouer aux cartes pour se lever et saluer le Comte. Aayon leur signala d’un hochement de tête qu’ils pouvaient se détendre et s’exprima d’un ton clair :

« Ce soir nous allons à Babel. Un petit buffet vous y attendra. J’aimerai cependant que vous me prépariez une liste de 50 Vampires les plus méritant parmi vos subordonnés et sélectionnez une dizaines de guerriers d’élite. Ils constitueront ma garde. Je vous transmettrais le reste des instructions en temps voulu. Ah, et veillez à ce que Le Doc fasse partie de l’expédition. »

Les Généraux hochèrent la tête et se mirent immédiatement au travail. Le Comte, quand à lui, se dirigea vers une salle peu fréquentée et peu utilisée. Une salle dans laquelle il tenait enfermé un Lycan rendu sourd et aveugle par des années de torture. De plus, le Comte avait « malencontreusement » détruits les nerfs sensibles de ses mains lui ôtant le touché dans cette partie du corps. Sans parler du fait qu’il avait expérimenté quelques gaz censé annihiler l’odorat d’un Loup-garou. Cela avait si bien fonctionné que la truffe de la pauvre bête était en permanence encombrée par une forte odeur de sang masquant tout le reste. Autant dire que le Lycan n’avait plus d’odorat. Cependant, le gaz était encore inutilisable en combat : l’odeur du sang rendait bel et bien l’odorat des ennemis inefficace, mais les Vampires avaient tendance à devenir fou à cause de l’odeur si alléchante. Ces incapables se ruaient les uns sur les autres et s’entre-déchiquetaient à pleines dents…

Aayon jeta un regard froid et inexpressif au Lycan immobile. Il prit ensuite une chaise qui trainait dans un coin et s’installa en face de l’autre chaise. Comme toujours, même dans cet environnement poisseux. Même dans cette salle dont les murs humides étaient envahis par des mousses, des champignons et des moisissures, dont le sol couvert de crasse crachait un nuage de poussière à chaque pas, dont l’air nauséabond et lourd était saturé en effluves de sang séché et de sueur, le Comte avait toujours ce charisme royal et si irrésistible. Il parla alors d’un ton doux et amical, mais différent de ceux qu’il utilisait avec la plupart des Vampires. Ce ton-là avait quelque chose de plus naturel, de plus décontracté et de plus sincère.

« Meyna, sort de l’ombre je te prie. J’aimerais te parler. »

Il attendit que la Vampiresse prenne place sur la chaise en face de lui. Il savait qu’elle le suivait depuis qu’il avait mit les pieds dans la Crypte et qu’elle n’avait rien perdue ni de son enquête ni de l’entrainement qu’il avait eut avec Selenya. Il admira un instant sa silhouette gracieuse et féline. Il aimait tou particulièrement cette Vampiresse, certainement parce qu’elle était la plus puissante mais aussi sa plus fidèle alliée. Et puis, elle avait un charme personnel tout à fait particulier… ceci faisait d’elle une personne à part, spéciale et irremplaçable. Dès qu’elle fut installée, il lui demanda en souriant d’un air mi-malicieux, mi-aimable :

« Alors, que penses-tu de la nouvelle ? Tu crois qu’elle a le potentiel pour devenir un Ombre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 25 Juin - 0:46

Tout en suivant Aayon, Meyna était pensive. Elle l'avait suivi depuis sa venue dans la crypte, et ne l'avait pas lâché d'une semelle... Enfin, lui et la greluche qui l'accompagnait. Selenya, à ce qu'elle avait pu entendre... Avait-elle le potentiel pour devenir Ombre ? Peut être, mais il lui faudrait un entraînement intensif. Elle apprenait peut être vite, mais les Ombres étaient l'élite des Vampires, et il était hors de question qu'elle mette en péril la sécurité du Comte. Suivant l'homme qu'elle aimait dans l'ombre, elle savait parfaitement qu'il était au courant de sa présence, mais ni l'un ni l'autre n'avait besoin de mots pour se comprendre. Après tout, Aayon était son saigneur, celui qui lui avait permis d'accéder au monde des vampires... Elle lui devait énormément, et elle faisait ses quatre volontés pour lui plaire et le servir. C'était la moindre des choses après tout. Elle suivit son maître jusque dans les catacombes, et se retint d'égorger tout de suite ces incapables qui leur servaient de généraux quand elle les vit en train de jouer aux cartes. Pourtant, le Comte ne sembla pas s'en formaliser, et leur donna une série d'ordre qui lui mit la puce à l'oreille.

- Ce soir nous allons à Babel. Un petit buffet vous y attendra. J’aimerai cependant que vous me prépariez une liste de 50 Vampires les plus méritant parmi vos subordonnés et sélectionnez une dizaines de guerriers d’élite. Ils constitueront ma garde. Je vous transmettrais le reste des instructions en temps voulu. Ah, et veillez à ce que Le Doc fasse partie de l’expédition.

Tiens ? Le Compte préparait une attaque ? Babel... Un buffet... A quoi pensait-il donc ? Il prévoyait une garde d'un soixantaine de vampire, plus certainement les ombres qui constitueront sa garde rapprochée... Apparemment, ce n'était pas qu'un simple festin, ce soir, il y allait avoir une bataille. De toute façon, il était inutile de se poser d'avantage de question, car déjà le Compte s'aventurait dans une pièce isolée des autres, très peu fréquenté. Meyna sut à cet instant que la raison de sa présence ici était de pouvoir lui parler en tête-à-tête... De la bataille, ou de la nouvelle recrue ? Bonne question. Elle ne tarderait pas à le savoir.

Son regard se posa sur la silhouette oh combien détestable et poilue du loup-garou mutilé. Comme tout bon vampire qui se respectait, Meyna abhorrait les lycans, et celui-là, bien que rendu inoffensif, n'échappait pas à la règle. Il avait au moins eu l'honneur de distraire le Comte pendant quelques instants, et c'était déjà bien plus que cette erreur de la nature ne méritait. Si cela ne tenait qu'à elle, aucun loup-garou ne devrait avoir l'honneur de poser ses yeux sur la perfection que représentait son saigneur. Restée dans un coin pour rester totalement invisible, elle suivit des yeux la stature imposante mais royale du Comte attraper une chaise pour s'asseoir dans une attitude nonchalante. Sa voix grave et mélodieuse lui arracha un délicieux frisson qui glissa le long de son dos quand il prononça son nom.

- Meyna, sort de l’ombre je te prie. J’aimerais te parler.
- Vos désirs sont mes ordres, Monseigneur.

Elle sortit de l'ombre sans un bruit et s'avança vers lui dans sa démarche féline. Elle se présenta devant le Comte et inclina le haut de son buste en signe de respect avant de prendre place juste en face de lui. Elle était très fière d'avoir la confiance du vampire, et si parfois elle jalousait toutes ces filles qui tombaient sous son charme, cette jalousie était très vite balayée quand elle croisait les yeux sombres de son Amour. Il avait le don d'éclipser l'univers entier à ses yeux... Elle détailla pour la énième fois de sa vie son corps parfait qu'aucune crypte ni aucun endroit ne semblait pouvoir enlaidir... Même dans des haillons, Aayon resterait la créature la plus parfaite sur Terre.

- Alors, que penses-tu de la nouvelle ? Tu crois qu’elle a le potentiel pour devenir un Ombre ?
- Elle a encore beaucoup de progrès à faire... Mais elle apprend vite. Cependant, je ne sais pas si elle supportera moralement le travail d'un Ombre... Et puis, il est trop tôt pour que je puisse lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 25 Juin - 17:11

-Elle a encore beaucoup de progrès à faire... Mais elle apprend vite. Cependant, je ne sais pas si elle supportera moralement le travail d'un Ombre... Et puis, il est trop tôt pour que je puisse lui faire confiance.

Ah, la jalousie se dit le Comte. Meyna ne ferait probablement jamais confiance à Selenya à cause de ce sentiment idiot. Mais son avis comptait pour lui. Elle avait beaucoup d’expérience et avait repéré assez rapidement ce qui pourrait handicaper la nouvelle Vampiresse dans son ascension. Aayon eut un sourire en coin tout à fait charmant, se pencha en avant afin de créer une sorte de connivence entre les deux Vampires et s’adressa à Meyna sur le ton du secret, agrémentant le tout d’un clin d’œil qui aurait fait fondre n’importe quelle jeune femme.

« Tu sais, ma chère, elle me rappelle un peu comment tu étais quand tu étais encore une novice. Mis à part le fait qu’elle a moins de classe et moins de caractère. Elle est bien loin d’avoir ta noblesse. Te souviens-tu de notre premier entrainement ? Un souvenir bien doux et épicé… »


Il laissa alors à la Vampiresse quelques secondes de répit, la fixant avec un regard tendre et un sourire typique de celui qui se remémore de bons moments. Certes, avec une pointe de malice démoniaque qui rendait le Comte si spécial. Meyna avait dès le début été une femme à part. Non seulement elle avait une puissance très conséquente et de nombreux talents, mais elle avait aussi été la seule à avoir osé gifler le Comte… et à s’en être tirée vivante. Cela s’était justement passé pendant ce fameux entrainement. Comme toujours, il l’avait amenée à se trouver dans une position ambigüe et avait fini par l’embrasser. Dans le vif du combat, Meyna, malgré son amour déjà grand pour le Comte, s’était débattue, puis avait finie par se laisser faire, lui rendant son baisé. Mais dès qu’il la lâcha, elle le gifla aussi fort qu’elle le put, égratignant de ses ongles longs la joue du Comte. Un mince filet de sang s’était mis à couler de l’entaille et Aayon la dévisagea avec un air à la fois surprit et furieux. Il sourit en repensant à la suite des évènements et à l’astuce qu’elle avait trouvée pour qu’il ne la tue pas sur le champs.

Revenant à la réalité, il se leva et s’approcha de la jeune femme, posant un genou à terre devant elle. Il lui prit délicatement la main et la serra dans la sienne, inclinant la tête pour y déposer un doux et frais baisé. Puis il la regarda droit dans les yeux. Son regard était sincère et brillait d’une flamme vive.

« Meyna, tu n’as pas à être jalouse. Tu sais que jamais personne ne te remplaceras. Tu es la seule et l’unique. »


Il lâcha alors sa main en une caresse et se releva lentement, effleurant ses lèvres des siennes avant de se redresser totalement et de reprendre sa place. Il enchaina alors sur un ton plus professionnel et cependant plein de sentiments :

« C’est pourquoi j’aimerais que tu vienne me protéger ce soir, avec le deuxième Ombre disponible. Ces humains ont dépassé les bornes. Non seulement, ils osent nous attaquer, mais maintenant, ils font des prisonniers ! Et ensuite, je reçois un courrier dans lequel on se moque ouvertement de moi ! Ainsi, ce soir, nous allons leur rappeler qu’ils ne leur est pas permis de faire ce qu’ils entendent. Nous allons les encercler et les forcer à se rassembler sur la grande place de Babel. Là, je choisirais certaines victimes parmi la foule et elles subiront mon courroux en guise d’exemple. Lorsque j’aurais terminé, je déclarerais le buffet ouvert et la bande d’incapables m’accompagnant sèmera la panique dans la foule. Mais ce soir, ta priorité ne sera pas d’assurer ma protection. Tu devras observer chaque personne, humain, Lycan ou autre et tenter de déterminer qui fait partie de cette petite bande d’illuminés qui me défie quotidiennement. Ceux qui se retiennent avec peine devraient être faciles à repérer pour toi, n’est-ce pas ? Ensuite, dans le tumulte que créera le buffet, tu ne devrais avoir aucun mal à en capturer un sans te faire repérer. Je compte sur ta discrétion. Au fait, si tu vois une blondasse en robe façon XVIIIe siècle, ne t’en approche surtout pas, et fuit si elle tente de t’attaquer. Méfie toi aussi : ces imbéciles ont probablement un ou deux Anges dans leurs rangs. As-tu des questions ? »


[HS : je te laisse écrire la suite de ce fameux entrainement. Je suis curieux de voir comment Meyna va essayer de se rattraper. J’écrirais la fin en flash-back si tu veux. L’entretien est loin d’être fini ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 25 Juin - 22:41

Meyna sentit son cœur fondre en voyant le petit sourire en coin du Compte, se maudissant elle et son amour envers lui pour la énième fois. Depuis tous ces siècles, elle ne s'était toujours pas lassée d'aucune de ses expressions mais elle commençait à se sentir blasée de ses propres réactions. Heureusement, depuis le temps elle avait appris à rester impassible et à ne pas montrer ses émotions... Sauf en présence du Comte bien sûr. Il était la seule personne à qui elle laissait lire en elle. Elle le vit lentement se pencher en avant, quelques mèches de ses cheveux glissant sans un bruit sur ses épaules musclées pour venir encadrer son visage. Elle détailla lentement son visage, et pris conscience qu'elle n'avait toujours pas ôter son foulard d'Ombre de son visage... L'habitude sans doute. Sa main tira le tissu vers le bas, alors qu'elle levait légèrement sa tête pour faire tomber sa capuche. Ils étaient seuls, il n'y avait aucune raison pour laquelle elle ne pourrait pas se laisser voir. Elle cligna des yeux quand il évoqua sa ressemblance avec la greluche, et elle ne sut pas vraiment comment elle devait le prendre...

Pourtant, elle se sentit rassurée quand il lui dit de sa voix suave qu'elle la surclassait toujours, et une lueur amusée traversa pendant un court instant ses yeux bleus, quand à son tour elle se remémora la scène... Leur premier entraînement... Comment l'oublier ? Au début, elle avait été furieuse de voir qu'il jouait avec elle tout du long, et que malgré tous ses efforts, elle ne lui arrivait même pas à la cheville du bas de sa semelle. Et dire qu'on disait d'elle qu'elle avait toujours été douée, que devait être le niveau des autres ? Ou alors le Comte était simplement trop puissant ? Il avait fini par réussir à la coincer et à l'embrasser. Elle s'était débattue bien sûr, mais son saigneur était capable de lui faire tout oublier... Elle avait répondu à son baiser. Et l'avait giflé de toutes ses forces dès qu'il lui en avait laissé l'occasion... Sa petit vengeance en somme. Elle avait eu un moment d'hésitation, sachant très bien que cette fois, elle avait été trop loin. Et son instinct de survie tournait à toute vitesse pour éviter de mourir dans les trois secondes qui suivaient... Sa main avait glissé doucement sur son torse pour agripper son col et lui avait doucement susurrer à l'oreille que c'était ELLE qui prenait les initiatives, avant de l'embrasser à nouveau. Audace pour audace, autant l'être jusqu'au bout... Au moins, elle aurait essayé.

- Je m'en souviens parfaitement, Monseigneur.

Elle suivit des yeux son corps parfait se lever pour poser un genoux devant elle. Le dévorant presque des yeux, elle avait senti plus qu'elle n'avait vu sa main prendre la sienne pour y déposer un léger baiser. Au contact de ses lèvres, un nouveau frisson avait remonté le long de son bras pour échouer dans sa nuque. Elle se laissa transpercer par le regard sanglant de son Amour, se noyant dans les abysses ardentes de ses yeux. Un léger sourire flotta sur ses lèvres quand il l'assura qu'elle restait l'unique. Elle le savait bien sûr. Pourtant, cela avait toujours quelque chose de plaisant à entendre, surtout quand c'était le Comte qui le disait. Elle était unique. Et si c'était Aayon qui le disait, alors c'était forcément vrai. Son sourire mourut sur les lèvres du Comte quand il se redressa pour effleurer ses lèvres des siennes. Elle en apprécia chaque nuance, tant son goût que son souffle se mêlait doucement au sien pour s'évanouir dans son cou, tant l'odeur que ses sens de vampire lui permettait de sentir que toutes les saveurs de son aura... Un micro-seconde dans sa vie qui lui parut comme un siècle. Pourtant, il lui fallut une même micro-seconde pour reprendre son sérieux et remettre son cerveau en marche, enregistrant à la perfection la somme d'information que lui livrait le Comte.

« C’est pourquoi j’aimerais que tu vienne me protéger ce soir, avec le deuxième Ombre disponible. Ces humains ont dépassé les bornes. Non seulement, ils osent nous attaquer, mais maintenant, ils font des prisonniers ! Et ensuite, je reçois un courrier dans lequel on se moque ouvertement de moi ! Ainsi, ce soir, nous allons leur rappeler qu’ils ne leur est pas permis de faire ce qu’ils entendent. Nous allons les encercler et les forcer à se rassembler sur la grande place de Babel. Là, je choisirais certaines victimes parmi la foule et elles subiront mon courroux en guise d’exemple. Lorsque j’aurais terminé, je déclarerais le buffet ouvert et la bande d’incapables m’accompagnant sèmera la panique dans la foule. Mais ce soir, ta priorité ne sera pas d’assurer ma protection. Tu devras observer chaque personne, humain, Lycan ou autre et tenter de déterminer qui fait partie de cette petite bande d’illuminés qui me défie quotidiennement. Ceux qui se retiennent avec peine devraient être faciles à repérer pour toi, n’est-ce pas ? Ensuite, dans le tumulte que créera le buffet, tu ne devrais avoir aucun mal à en capturer un sans te faire repérer. Je compte sur ta discrétion. Au fait, si tu vois une blondasse en robe façon XVIIIe siècle, ne t’en approche surtout pas, et fuit si elle tente de t’attaquer. Méfie toi aussi : ces imbéciles ont probablement un ou deux Anges dans leurs rangs. As-tu des questions ? »

Un grondement lui échappa. Personne se moquant du Comte ne devait survivre. Elle l'écouta attentivement, avant de se rejeter sur le dos de sa chaise, pensive. Elle réfléchissait à la situation... C'était qui cette blondasse ? Pourquoi fallait-il la fuir ? Un faible grondement mourut dans sa gorge. Elle était puissante, elle pouvait lui botter les fesses comme elle le voulait... Pourquoi devrait-elle la craindre ? Mais ce n'était pas les seules choses que Meyna voulait éclaircir.

- Monseigneur... La... "créature" que je dois capturer... Dans quel état doit-elle être ? Et pourquoi dois-je fuir cette 'blondasse' ?



[ J'avoue avoir longuement hésité au sujet de l'entraînement xD Je suis sûre à 99.9% que ça va pas lui plaire DU TOUT, mais je me suis dit que... Bah, autant tenter le tout pour le tout. Tourner ça en humour aurait été trop 'banal'... Donc, j'ai cherché une manière de le surprendre \o/ Je sais pas si ça va marcher, m'enfin xD Et j'attends de voir ce que tu as derrière la tête... ]
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 25 Juin - 23:44

Les grondements menaçant de Meyna n’avaient pas échappés au Comte. Il sourit d’ailleurs en entendant cette douce mélodie. Cela aussi, c’était un des traits de la Vampiresse qu’il adorait. Mais il était clair qu’elle avait en ce moment trop confiance en elle et en sa puissance. Tant qu’ils affrontaient des humains, des Lycans ou, à la rigueur des démons, elle ne craignait rien. Mais là… Un Ange en pleine possession de ses moyens pouvait être dangereux. Les Dieux, c’était une autre histoire. Ces monstres sans cœur étaient immortels. Certes, abimer leur enveloppe les renvoyait au Ciel momentanément. Mais ce n’est pas Meyna que le Comte sacrifierait dans ce but. Surtout contre la blondasse. Cette blondasse. S’il ne se trompait pas, il s’agissait de Moïra, Déesse Du Destin. L’une des créatures qui aurait put l’aider quand il est tombé aux mains des démons. Si quelqu’un devait la renvoyer d’où elle venait, ce serait lui.

« Meyna, cette blondasse est au service de la Congrégation. Bien que la connaissant, elle pourrait s’en lasser et quitter cette organisation. Sache que je ne mets pas en doute ta puissance. Cependant, tu n’as aucune chance contre une Déesse. En particulier contre Moïra, la déesse du Destin. Il lui suffirait de couper ton fil de vie pour que tu me quitte à jamais. Je ne peux pas courir ce risque. Je tiens trop à toi. »

Il marqua une brève pause, pendant laquelle le souvenir de l’entrainement lui revint en mémoire, le faisant sourire d’une façon tendre que seule Meyna connaissait. Jamais il ne regardait les autres filles comme il la regardait elle, et certaines de ses expressions, de ses sourires, de ses caresses lui étaient exclusivement réservées.

Lors de ce fameux entrainement, il avait été offensé par la gifle et Meyna ne devait alors sa vie qu’à l’indécision du Comte sur la façon de la tuer. Elle avait eut la présence d’esprit de réagir vite. Lorsqu’elle l’embrassa, il se laissa faire, rendant ardemment le baisé. Il l’enlaça tendrement et un sourire à faire fondre une pierre se dessina sur ses lèvres quand il lui faucha délicatement les pieds de sa jambe. Meyna tomba ainsi littéralement dans ses bras. Il la retint, l’allongea au sol avant de s’étendre à ses côtés. Là, il lui plaqua les poignets au sol, immobilisant la jeune femme, tout en continuant de l’embrasser. Ses lèvres glissèrent dans son cou, en firent le tour, puis remontèrent sur la joue, passèrent par la bouche, l’oreille et finalement il lui murmura d’un ton brûlant de désir et tendre, amoureux à la fois, qu’il ne tolèrerait pas autant d’insubordination de sa part.

Mais il était temps de revenir à la réalité. En tout cas, cet entrainement resterai dans sa mémoire en tant qu’un de ses meilleurs souvenir. Un de ses meilleurs moment passés en compagnie d’une femme. Il reprit ensuite :

« Quand à la créature que je te demande de capturer… évite les Anges ou les Lycans. Il sera plus facile de torturer et de faire dire ce qu’il sait à un humain. Je le veux… utilisable. Pas de blessures mortelles et ne soit pas trop cruelle avec lui. Il doit pouvoir se remettre de ce que tu lui feras subir. Je veux pouvoir l’interroger sur son chef. Au passage, j’ai une autre mission pour toi. Deux en fait. Mais prend ton temps pour les remplir. Je veux du travail bien fait. Tout d’abord, si tu parvenais à découvrir l’identité du Chef de ces misérables humains et le lieu de leur QG, je t’en serais plus qu’extrêmement reconnaissant. Personne ne te connais ni ne soupçonne ta présence. Tu enquêterais plus facilement que moi. Je suis sûr que tu réussiras là ou j’ai échoué. Quand tu auras identifié ce rat, amène-le moi… et mets le en conditions. Mais je veux pouvoir en tirer quelque chose. Et il doit être reconnaissable. Clairement reconnaissable.
Ensuite, il y a eut à la bataille de la nuit précédente, un homme qui avait… quelque chose de Vampirique. Il est devenu assez puissant pour tuer Néryl aussi facilement que tu l’aurais écrasé si tu l’avais combattu. Voit ce que tu peut apprendre sur lui. Je ne l’ai vu que de loin. Je peux seulement te dire qu’il parait jeune, grand et à les cheveux longs. Noirs probablement. Il portait un long manteau noir, mais il pourrait en changer.
Y a-t-il autre chose que tu aimerais savoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeVen 26 Juin - 0:37

Meyna n'avait pas depuis beaucoup trop longtemps rencontrer un adversaire à sa taille. Le dernier remontait quoi ? A un siècle, peut être un siècle et demi... Un lycan. Vieux, peut être plus qu'elle ne l'était à l'époque, et même actuellement. L'un des seuls adversaires où elle avait cru frôler la mort - la 'vraie' cette fois. Elle avait du attendre quatre jours entiers à l'ombre, se nourrissant de toutes les petits animaux qui passaient pour rentrer en rampant dans une rivière et se laisser emporter par le courant... Pour enfin se nourrir d'une bonne âme venue l'aider. Elle était rentrée à moitié en vie, blessée au possible, et trempée. Elle avait pu enfin souffler une fois qu'elle était effondrée sur le sol de sa chambre. Mais depuis ce combat, absolument aucun adversaire n'avait réussi à la mettre de nouveau dans cet état. Et puis, ça faisait longtemps qu'elle avait cessé de s'entraîner avec le Comte, le seul qu'elle n'ait jamais réussi à battre. Ça serait marrant d'ailleurs de lui botter les fesses... Mais inutile même d'y songer. Même les mains attachées dans le dos, les yeux bandés et les tympans percés, il serait capable de la battre en moins de trois minutes.

« Meyna, cette blondasse est au service de la Congrégation. Bien que la connaissant, elle pourrait s’en lasser et quitter cette organisation. Sache que je ne mets pas en doute ta puissance. Cependant, tu n’as aucune chance contre une Déesse. En particulier contre Moïra, la déesse du Destin. Il lui suffirait de couper ton fil de vie pour que tu me quitte à jamais. Je ne peux pas courir ce risque. Je tiens trop à toi. »

Meyna poussa un nouveau soupir qui aurait pu s'apparenter à un grondement... En fait, ça semblait être un curieux mélange des deux. Une déesse chez ses ennemis... Il ne manquait plus que ça ! Pourtant, la voix mélodieuse du Comte lui assurant de nouveau qu'il tenait à elle suffire à faire passer son exaspération. Et puis, si Aayon lui ordonnait de ne pas s'en approcher, il n'y avait pas à discuter là dessus, c'était un ordre et puis c'était tout. Son cœur fondit de nouveau en voyant le sourire tendre de son saigneur. Ça, elle était sûre que cet air là, il n'appartenait qu'à elle, et elle le gardait précieusement dans son cœur de glace. Toutes ces filles pouvaient bien avoir son corps l'espace d'une nuit, mais ça, c'était à elle et puis voilà. Elles pouvaient toujours en rêver.

Mais à quoi pouvait-il bien penser pour le faire sourire ainsi ? Était-ce le souvenir de la suite de l'entraînement qui lui revenait en mémoire ? A son tour, elle se souvint de la fin des événements, et elle eut toutes les peines du monde à réprimer un sourire. Bien entendu, elle n'avait plus osé le gifler et il avait repris le contrôle des opérations. Elle se laissa aller à ses pensées, plissant légèrement les yeux pour mieux se concentrer. Elle s'était totalement abandonnée à lui à l'instant même où il lui avait sourit... Hypnotisée, elle ne s'était qu'à peine sentie tombée et allongée sur le sol, se laissant immobilisée sans opposer la moindre résistance. Sa respiration s'était accélérée sous ses baisers, et il lui avait fallu tout sa volonté pour ne pas gémir en sentant son souffle contre sa peau. Avec un peu de concentration, elle pourrait même sentir de nouveau le contact de ses lèvres sur sa peau à ce moment... Un léger sourire était apparu sur ses lèvres, et son corps avait réagit indépendamment à ses paroles en enroulant ses jambes autour de sa taille. Elle lui avait alors assurée qu'elle n'appartenait qu'à lui, et qu'il fasse ce qu'il voulait de son corps... Comme s'il avait besoin de sa permission. Mais à moins de vouloir le violer sur place tout de suite, il était très fortement déconseillé de continuer d'y penser. Et puis, de toute façon, il reprenait la parole.

« Quand à la créature que je te demande de capturer… évite les Anges ou les Lycans. Il sera plus facile de torturer et de faire dire ce qu’il sait à un humain. Je le veux… utilisable. Pas de blessures mortelles et ne soit pas trop cruelle avec lui. Il doit pouvoir se remettre de ce que tu lui feras subir. Je veux pouvoir l’interroger sur son chef. Au passage, j’ai une autre mission pour toi. Deux en fait. Mais prend ton temps pour les remplir. Je veux du travail bien fait. Tout d’abord, si tu parvenais à découvrir l’identité du Chef de ces misérables humains et le lieu de leur QG, je t’en serais plus qu’extrêmement reconnaissant. Personne ne te connais ni ne soupçonne ta présence. Tu enquêterais plus facilement que moi. Je suis sûr que tu réussiras là ou j’ai échoué. Quand tu auras identifié ce rat, amène-le moi… et mets le en conditions. Mais je veux pouvoir en tirer quelque chose. Et il doit être reconnaissable. Clairement reconnaissable.
Ensuite, il y a eut à la bataille de la nuit précédente, un homme qui avait… quelque chose de Vampirique. Il est devenu assez puissant pour tuer Néryl aussi facilement que tu l’aurais écrasé si tu l’avais combattu. Voit ce que tu peut apprendre sur lui. Je ne l’ai vu que de loin. Je peux seulement te dire qu’il parait jeune, grand et à les cheveux longs. Noirs probablement. Il portait un long manteau noir, mais il pourrait en changer.
Y a-t-il autre chose que tu aimerais savoir ? »


Bon alors... Pas d'Anges... Pas de Lycans... Un humain de préférence... Utilisable... En vie... Pas amoché... Rho, on pouvait quand même s'amuser malgré toutes ces contraintes ? Et puis, ça l'ennuyait de laisser la protection du Comte à quelqu'un d'autre... Mais les ordres étaient les ordres... D'ailleurs, elle en avait de nouveaux. Réussir là où son chef et Amour avait échoué, trouver le chef de la rébellion et trouver un... presque vampire ? Elle serra légèrement les crocs, et chassa tout de suite l'image du bébé abandonné dans un trou dans la forêt qui était venu s'imposer dans son esprit. Cet homme n'avait absolument rien à voir avec son fils, qu'elle avait laissé. Et même si c'était le cas, ça n'avait aucune importance, elle ne vivait que pour le Comte... Elle chassa immédiatement les émotions humaines qu'elle croyait disparue très loin d'elle. Hors de question de faillir à une mission, surtout à cause de débris de sentiments humains. Son fils était mort, point à la ligne, inutile de revenir là-dessus. Par contre, les hommes jeunes, grands, aux longs cheveux noirs se baladant avec un long manteau de la même couleur, ça avait tendance à courir les rues. Elle espérait au moins qu'elle puisse le reconnaitre grâce à son 'vampirisme' apparent... Par contre, ça allait compliquer les recherches, si elle ne savait rien sur lui. Ça voulait dire de longues journées à l'extérieur à quêter les informations au hasard... ou presque. Mais heureusement, Meyna connaissait les environs, elle savait par où commencer. Perdue dans ses réflexions, elle n'avait pas fait attention au silence qui s'était installé. Elle leva ses yeux bleus vers ceux du Comte et lui dit dans un léger sourire.

- Je n'en vois aucune pour le moment... Ah si, peut être. Y a-t-il quelqu'un d'autre à la recherche de l'un ou l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeDim 28 Juin - 22:53

Pendant que Meyna réfléchissait aux ordres donnés, Aayon crut distinguer l’espace d’un très court instant le trouble se dessiner sur les traits si purs de la jeune femme. A quoi pensait-elle ? Il était improbable et même impossible qu’elle craigne pour sa propre vie. Alors pourquoi avait-elle semblé hésiter quand il avait parlé de cet être mi-Vampirique mi-humain ? Mais elle se reprit bien vite et le Comte ne prêta pas plus attention à ces sentiments. Il ne doutait pas de la fidélité de son Ombre.

- Je n'en vois aucune pour le moment... Ah si, peut être. Y a-t-il quelqu'un d'autre à la recherche de l'un ou l'autre ?


Aayon réfléchit un instant, le menton appuyé contre le dos de sa main dans une attitude décontractée, mais qui ne faisait que souligner sa toute puissance. Finalement, il releva la tête, fixqnt Meyna de ses yeux de sang.

« Il se peut que les Démons, bien que peu nombreux soient à leur recherche. J’ai rencontré un certain « Xar », même si je le soupçonne d’avoir prit un nom d’emprunt, d’être un démon. Un autre Ombre est sur sa piste actuellement. Les autres clans Vampires aimeraient aussi mettre la main sur le Chef de la Congrégation avant moi. Il ne faut pas que cela arrive. Pour en revenir au jeune homme en noir, je crois avoir oublié de mentionner qu’il a quitté le lieu de la bataille en dernier. Il devait être le Chef de l’expédition… Crois-tu qu’il pourrait être le Chef tout court ?... Il me semble un peu jeune, mais s’il n’est pas humain… Qui sait ? »

Aayon se tut, plongé dans ses pensés, une mine sérieuse et préoccupée sur le visage. Ses yeux restaient étonnamment mobiles, tels deux flammes vives, alors qu’il semblait voir des possibilités insoupçonnables. Il se remémorait la scène du combat. Plus il aurait d’informations sur le gamin, plus vite Meyna le dénicherait. Et s’il était leur Chef… Finalement, il reprit :

« Pardonne-moi. Je devrais te donner plus de détails sur cette demi-portion. Il se peut qu’il soit dangereux. Vois-tu, non seulement il a semblé ressusciter alors que Néryl lui avait briser la colonne vertébrale, mais c’est à partir de là qu’il est devenu… Vampirique. Il a alors affronté aussi Helena. Et je dois dire qu’il a… bien manœuvré. Tu la connais. Tu sais combien elle est émotive. Et il l’a compris. Il l’a utilisé pour la séduire et la retourner contre Néryl. Quand cette idiote à compris ce qu’elle faisait, il a semblé jouer avec. Il a même été jusqu’à l’embrasser, avant de la déchiqueter méticuleusement… comme… comme ce monstre. Tu sais, ce type qui massacre tout… »

Aayon marqua une pause, un sourire victorieux et sadique sur le visage. Ainsi, avec un peu de chance, il résolvait d’un coup les trois plus grandes énigmes qui se posaient à lui en ce moment. De plus, il pourrit si facilement l’utiliser à son avantage… Il se voyait déjà, sur la place centrale de Babel, annonçant à la foule que le Chef de leur Rébellion bien aimée s’était joué d’eux dès le début. Qu’il n’était qu’un monstre. Un des siens. Et que, de plus, c’était lui qui décimais la population ! Ce serait la fin de la Congrégation. La foule enragée se chargerait elle-même d’exécuter le gosse. Mais d’un autre côté… plus de Congrégation, plus d’adversaire et donc plus de jeu.

« Autre chose : il y avait un fantôme avec lui. Une fillette de 5 ans environ. Ne te fie surtout pas aux apparences avec elle. Et surveille là bien. Si elle entre dans ton corps, il te faudra beaucoup de force mentale pour l’en déloger. De plus, elle aura libre accès à tes souvenirs… et tu détiens des informations trop importantes. Si tu le peux, rend la inoffensive et ramène la moi. Sinon, élimine la. »
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeLun 29 Juin - 1:21

« Il se peut que les Démons, bien que peu nombreux soient à leur recherche. J’ai rencontré un certain « Xar », même si je le soupçonne d’avoir prit un nom d’emprunt, d’être un démon. Un autre Ombre est sur sa piste actuellement. Les autres clans Vampires aimeraient aussi mettre la main sur le Chef de la Congrégation avant moi. Il ne faut pas que cela arrive. Pour en revenir au jeune homme en noir, je crois avoir oublié de mentionner qu’il a quitté le lieu de la bataille en dernier. Il devait être le Chef de l’expédition… Crois-tu qu’il pourrait être le Chef tout court ?... Il me semble un peu jeune, mais s’il n’est pas humain… Qui sait ? »

Il était des plus intéressants de regarder les traits de son Amour à cet instant, au fur et à mesure qu'il parlait. En fait, elle ne savait pas très bien à qui il parlait, à elle ou à lui-même ? Il semblait réfléchir en même temps qu'il lui parlait... Impressionnant. Yoake appuya son coude sur son genoux, et ferma son poing pour poser sa tête dessus. D'un air amusé, elle observa le visage de son saigneur changer peu à peu d'expression. Il y avait une autre raison à cela... Son cerveau enregistrait une à une les informations qu'il donnait, mais sans y faire réellement attention. Quand elle avait compris qu'il donnerait d'avantage d'information sur le mystérieux jeune homme, Meyna sut qu'elle n'arriverait pas à cacher son trouble très longtemps aux yeux d'Aayon, malgré toute la confiance qu'il semblait lui accorder. Elle ne tenait pas à la perdre. Elle avait trop souffert pour l'acquérir, il était absolument hors de question qu'elle la perde. Surtout pour des restes de sentiment humains ! Elle analyserait plus tard ses paroles, tant pis si elle avait d'autres questions à poser !

Elle le découvrirait par la suite d'elle-même. Se faire réprimander pour une erreur valait mieux que perdre définitivement la confiance de son maitre... Elle se laissa envahir par la mentalité d'Ombre qu'elle avait mis des siècles à construire et analysa avec une froideur incroyable les paroles de son chef, suivant le fil de ses pensées en même temps. Le raisonnement était logique, pour ce qu'ils en savaient en fait, c'était même très hautement probable. Et même ce qu'il y avait de plus logique. Puis, son saigneur marqua une pause. Pause pendant laquelle Meyna resta sans bouger à fixer les yeux flamboyants de son saigneur... Si elle n'avait pas repris sa mentalité d'ombre, il était fort possible qu'elle soit restée là, à se plonger dans l'océan sanglant que formait ses yeux, se laissant consumer par les flammes dansantes derrière la cascade de sang. Mais elle n'était pas 'la seule et unique' de son Amour à cet instant. Elle était Shadowcat, celle qui pouvait soutenir le regard d'un enfant de six ans pendant qu'elle l'exécutait à coup de pelle.

« Pardonne-moi. Je devrais te donner plus de détails sur cette demi-portion. Il se peut qu’il soit dangereux. Vois-tu, non seulement il a semblé ressusciter alors que Néryl lui avait briser la colonne vertébrale, mais c’est à partir de là qu’il est devenu… Vampirique. Il a alors affronté aussi Helena. Et je dois dire qu’il a… bien manœuvré. Tu la connais. Tu sais combien elle est émotive. Et il l’a compris. Il l’a utilisé pour la séduire et la retourner contre Néryl. Quand cette idiote à compris ce qu’elle faisait, il a semblé jouer avec. Il a même été jusqu’à l’embrasser, avant de la déchiqueter méticuleusement… comme… comme ce monstre. Tu sais, ce type qui massacre tout… »

Elle ne répondit rien, se contentant de hocher gravement la tête. Tant pis si elle paraissait froide aux yeux du maitre des lieux ! Tout mais pas perdre sa confiance... Il ne fallait surtout pas qu'il voit son trouble quand on lui parlait d'un être mi-vampirique... Quel age aurait-il maintenant ? Plusieurs siècles ? Elle gela une nouvelle fois son cœur. Ou plutôt, elle gela, explosa, pila les morceaux et glaça le tout. C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour ne pas se laisser envahir par les inutiles sentiments humains qui avaient semblé survivre à sa transformation.

« Autre chose : il y avait un fantôme avec lui. Une fillette de 5 ans environ. Ne te fie surtout pas aux apparences avec elle. Et surveille là bien. Si elle entre dans ton corps, il te faudra beaucoup de force mentale pour l’en déloger. De plus, elle aura libre accès à tes souvenirs… et tu détiens des informations trop importantes. Si tu le peux, rend la inoffensive et ramène la moi. Sinon, élimine la. »

Elle leva les yeux vers lui quand il reprit la parole. Il semblait avoir résolu une enigme qui lui trottait dans la tête depuis longtemps. Elle se détendit un peu quand elle vit qu'il changeait de sujet... Un fantôme. C'était mieux, beaucoup mieux... Une gamine de 5 ans, qu'il faudrait si possible éliminer. Elle grimaça. Éliminer des fantômes n'était pas facile, surtout très ennuyeux... Surtout quand ils pouvaient disposer de votre mémoire à volonté. Elle retint de secouer la tête violemment. Il était hors de question que cette gamine puisse voir les sourires et les regards que le Comte lui accordait à elle, et à personne d'autre. C'était la seule chose dont elle pouvait se vanter, même si elle ne le faisait jamais. Elle hocha gravement la tête à ses paroles... Ne pas se fier aux apparences ? Aucun problème, la méfiance était sa seconde nature... Et puis de toute façon, une gamine ou une adulte ne faisait aucune différence pour elle. Ça avait les mêmes organes vitaux, aux mêmes endroits. Elle se redressa et son regard s'anima un peu plus en chassant l'être vampirique de son esprit.

- A vos ordres, Monseigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeLun 29 Juin - 14:09

- A vos ordres, Monseigneur.

Aayon sourit d’un air satisfait et avec une pointe de fierté dans le regard. Meyna était décidément sa meilleure recrue ! Ayant réglé les questions de stratégie et donné ses instructions à la Vampiresse, il se leva pour quitter les lieux. Meyna se leva à son tour afin de le suivre. Elle s’apprêtait à remettre son foulard quand le Comte s’arrêta, l’interpela d’une voix douce et tendre et se retourna vers elle. Il s’approcha ensuite doucement.

« Dit-moi… a quand remonte notre dernier entrainement ? … trop longtemps n’est-ce pas? »

A présent, il était si près d’elle qu’il la frôlait presque. Elle pouvait sentir son souffle frais sur son visage qui n’était qu’à quelques petits centimètres du sien. Il passa sa main gauche en une douce mais ferme caresse sur sa taille, jusque dans son dos. Là, il la serra contre lui pendant qu’il la fixait amoureusement de son beau regard sombre et qu’il caressait sa joue puis ses lèvres de ses doigts fins et délicats. Puis ses doigts glissèrent dans les cheveux de la Vampiresse et Aayon déposa un léger baisé sur ses lèvres avant de murmurer :

« Quand penses-tu avoir le temps de venir t’entrainer ? »


Question plus ou moins rhétorique puisqu’il l’empêcha de répondre en l’embrassant ardemment, la serrant tendrement contre lui.
Cependant, il attendait tout de même une réponse. Il savait que Meyna connaissait son emploi du temps et ses projets. Elle en tiendrait compte dans sa réponse en proposant un moment où elle et le Comte aurait tous les deux du temps libre au même moment. Elle savait aussi que si elle manquait se rendez-vous, à moi qu'elle ne ramène le chef de la Congrégation, le Comte ne l'accepterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeLun 29 Juin - 23:23

Aayon n’avait rien vu. Son changement de comportement était passé totalement inaperçu… En fait, elle pouvait même voir au fond des yeux de son Amour une pointe de fierté. Cela ne fit que renforcer sa conviction : elle ne laisserait rien ni personne la séparer du Comte… même un demi-vampire. Surtout un demi-vampire. Et puis, les hybrides n’étaient pas si rares que ça, si ? Quoiqu’il en soit, le maître des lieux jugea cet entretien fini, et elle l’imita quand il quitta sa chaise. Sans le moindre bruit, elle lui emboîta le pas et porta une main à son visage pour le recouvrir de nouveau et disparaître dans l’obscurité… Quand le Comte s'immobilisa sans crier gare. A son tour, elle s'arrêta et pencha légèrement la tête sur le côté lorsqu'il l'interpella. Y avait-il un détail qu’il aurait oublié de mentionner ? Non, sa voix était trop tendre, trop douce... Mais elle n'eut pas le loisir d'y réfléchir que déjà, le Comte n'était qu'à quelques centimètres d'elle.

« Dit-moi… a quand remonte notre dernier entrainement ? … trop longtemps n’est-ce pas? »

Leurs corps étaient si proches qu’elle semblait le toucher à chacune de ses respirations. La main encore au niveau de son cou, elle leva ses yeux profonds vers lui. Elle eut le souffle coupé en croisant ses yeux de braise. Ils semblaient vivants tant ils la fixaient intensément, et elle crut pendant un instant que son âme allait prendre feu à son simple regard. Une langue de feu sembla la caresser de l’intérieur, réchauffant un à un ses muscles et le reste de son corps, et elle eut toutes les peines du monde à éteindre l’incendie qui semblait vouloir à tout prix prendre possession de son bas-ventre. Heureusement, son souffle froid venant mourir contre son visage lui permettait de ne pas s’embraser sur-le-champ. Un frisson tout à fait délectable vint prendre naissance dans sa nuque pour de diffuser tout le long de sa colonne vertébrale. A quand remonter leur dernier entraînement ? Longtemps. Enfin, tout dépendait de quel genre d’entraînement il parlait… Non, en fait, dans les deux cas ça faisait longtemps. Trop longtemps.

Son corps eut un léger sursaut quand sa main posa sur sa taille pour glisser dans son dos. Elle se laissa plaquer contre son torse avec plaisir, cambrant son corps contre le sien. Sa main restée près de son cou quand elle avait voulu remettre son foulard vint se poser sur son torse, et elle la remonta avec une incroyable sensualité vers sa nuque en une lente caresse. Un nouveau frisson la parcourut au contact des longs doigts froids de son saigneur, lui effleurant la joue, ses lèvres, pour se glisser dans ses cheveux. Elle eut un très léger mouvement du menton quand il toucha ses lèvres.

« Quand penses-tu avoir le temps de venir t’entrainer ? »

Pensait-il vraiment que c'était le moment de parler de ça... ? Et puis, comment voulait-il qu'elle se concentre en l'embrassant de cette façon ? Elle lui répondit avec la même ardeur, la même passion, se blottissant dans ses bras avec la même tendresse. Ses doigts se glissèrent à son tour dans ses cheveux, alors que son autre main avait rejoint sa jumelle dans sa nuque. Elle approfondit avec amour le baiser, tentant tant bien que mal de réfléchir en même temps. Voyons... Là tout de suite, il devait rejoindre sa grel... pardon, Selenya. Après, ils iraient au banquet prévu à Babel... Après il y avait sa mission... Mais elle pouvait toujours la retarder de quelques heures... Donc cela laissait... à moins qu'ils ne se voient avant Babel... ou al... Elle se laissa aller au plaisir que lui procurait le simple baiser du Comte, puis rassembla toute sa volonté pour le rompre en reculant sa tête légèrement.

- Je crains Monseigneur, qu'il ne faille attendre au moins la fin du banquet prévu ce soir... Je ne voudrais pas vous savoir fatigué en allant à Babel... De plus, j'ignore le temps que prendra mes missions, donc je ne sais pas quand je pourrais revenir...
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeMer 1 Juil - 12:56

[HS : tu tentes le Diable avec ton « vous risquez d’être fatigué, Monseigneur »…]

Le Comte appréciait Meyna particulièrement, surtout dans ces rares moments où elle devenait « visible » et sortait de ce monde des Ombres où elle évoluait habituellement. Elle avait une grâce féline qui plaisait au Comte. Tout en elle, ses mouvements, les traits fins et sauvages de son visage, sa façon de sourire, rappelait un peu un fauve sauvage et farouche que seul le Comte avait sut charmer. Il était convaincu qu’un jour, il finirait par l’entendre ronronner. Mais en attendant, il goutait à la douce caresse de sa main contre son torse, puis de son étreinte amoureuse et brûlante de désir dans sa nuque. Les frissons de la jeune femme ne lui échappèrent pas, et sa flamme dévorante n’en fut que plus attisée. Puis, cet instant magique et voluptueux prit fin.

- Je crains Monseigneur, qu'il ne faille attendre au moins la fin du banquet prévu ce soir... Je ne voudrais pas vous savoir fatigué en allant à Babel... De plus, j'ignore le temps que prendra mes missions, donc je ne sais pas quand je pourrais revenir...

Le Comte se retint de rire, mais un sourire amusé lui échappa malgré tout. Lui, fatigué ? Elle le connaissait pourtant bien. De sa main droite, il appuya légèrement sur la tête de Meyna qui vint doucement se poser contre son torse. Voila que c’était lui qui ronronnait à présent ! Ou était-ce un grognement amusé et possessif ? Dans tous les cas, le son qui sortait de sa gorge avait toute la douceur d’un ronronnement de chaton, et pourtant, aussi, toute la force d’un rugissement de lion. Une puissance câline unique au Comte. C’était quelque chose de spécial… de rassurant… et pourtant d’un peu inquiétant. Tout en continuant à passer sa main dans les cheveux ébène de Meyna, le Comte effleurait sa joue et son oreille de ses lèvres tendres. Il savait parfaitement bien qu’elle n’avait dit cela non pas pour l’offenser ou mettre en doute ses capacités, mais uniquement pas soucis de son bien –être. Jamais elle ne supporterait si quelque chose devait arriver au Comte. Et ce-dernier le savait parfaitement. Peut-être aussi avait-elle tenté de la manipuler pour qu'il reste plus longtemps avec lui? Dans ce cas, elle jouait à ce jeu avec plus fort qu'elle. C’est pourquoi il se contenta de déposer au creux de son oreille des paroles d’un ton doux comme du velours, enveloppant la jeune femme dans une toile de sentiments :

« Allons… Meyna… Tu sais parfaitement bien que je suis infatigable… Mais tu as raison… De plus, je ne devrais pas faire attendre la belle Selenya… Elle est mon invitée d’honneur… Je dois veiller à ce qu’elle soit magnifique quand nous irons au banquet ensemble… Imagine que la femme qui sera à mon bras ne soit pas… parfaite… quand je ferais mon apparition… »

Il soupira d’un air triste mais résigné, repoussant délicatement Meyna.

« C’est donc la seule solution : je vais devoir me passer de toi pendant quelques temps. Cela risque d’être long… si long… trop long… mais il n’y a pas d’autre choix, n’est-ce pas ? … A moins que… »

Il laissa ainsi sa phrase en suspens, attendant avec un sourire à ravir même le cœur d’une pierre sur son visage que Meyna lui trouve une fin.
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 2 Juil - 15:19

[ Si peu ♥ Comment ça c'était fait exprès ? Mais non mais non mais pas du tout >.< ]



D'un douce pression sur sa tête, le Comte lui intimida de coucher sa tête contre son torse, ce qu'elle fit immédiatement. Les mains de la Vampiresse glissèrent avec douceur sur son torse pour aller se glisser dans son dos en une très lente caresse et elle le serra avec la même douceur contre elle. Son front vint se poser contre son cou, et elle ferma les yeux pour profiter au maximum de l'odeur du Comte. Si proche de lui, son odeur corporelle se mêlait à celle de son aura et elle eut toute les peines du monde à garder bien dans cet océan sensuel et envoutant. Respirant en silence, elle laissa les lèvres du Comte qui semblaient tièdes contre sa peau froide câliner sa joue et son oreilles, et elle sentit le torse de son Amour vibrer, alors qu'une sorte de grondement s'échappait de sa gorge. Ce devait être pour ça que les loups-garou et les vampires ne s'entendaient pas. Chiens et chats, loups et félins. Elle n'était pas très sûre de la nature de son grondement, tentait-il de ronronner ou de simplement gronder ? Elle profita du fait qu'il n'avait pas une vue totale de son visage pour s'autoriser un léger sourire amusé. Il faudrait qu'elle lui apprenne à ronronner comme un vrai chat un jour... Enfin, le jour où il arriverait à la faire ronronner, elle. En attendant, elle se laissa bercer par ce son vibrant qui roulait dans sa gorge... Un sentiment de confiance et de bien-être l'envahit. A ses oreilles, ce n'était nullement inquiétant, et même si c'était le cas, elle y était habituée. Puis, la voix douce et mélodieuse du Comte lui caressa les tympans.

« Allons… Meyna… Tu sais parfaitement bien que je suis infatigable… Mais tu as raison… De plus, je ne devrais pas faire attendre la belle Selenya… Elle est mon invitée d’honneur… Je dois veiller à ce qu’elle soit magnifique quand nous irons au banquet ensemble… Imagine que la femme qui sera à mon bras ne soit pas… parfaite… quand je ferais mon apparition… »

Infatigable... Oui, c'était vrai. Pas une seule fois lors de leurs entraînements ou leurs ébats, elle n'avait réussi à lui faire crier grâce. C'était l'une des raisons pour laquelle elle s'entraînait d'arrache-pied pour augmenter son endurance et tenter de battre son saigneur à ce niveau. Elle y arriverait. Elle en était sûre... Et un jour, ce serait lui qui en aurait assez de se mouvoir en elle. Et ce jour là, elle tiendrait sa vengeance pour toutes les fois où lui l'avait fatiguée à l'extrême. Dans les bras possessifs et tendre de son Amour, elle se fichait complètement de cette Selenya. Pourquoi être jalouse d'elle ? Elle se savait unique aux yeux du Comte, à défaut de l'être à son cœur. Mais il avait raison, si elle continuait de le monopoliser comme ça, il allait finir par la faire attendre... Et cela ne donnerait pas une très bonne image du maître des lieux. Elle se détacha de lui avec une pointe de regret qui ne transparut pas dans ses gestes.

« C’est donc la seule solution : je vais devoir me passer de toi pendant quelques temps. Cela risque d’être long… si long… trop long… mais il n’y a pas d’autre choix, n’est-ce pas ? … A moins que… »

Levant la tête vers lui, elle se mordilla doucement la lèvre en chassant de son esprit le sourire du Comte. Elle n'arriverait jamais à réfléchir avec un tel visage sous ses yeux... Il devait bien y avoir un moment où ils pourraient se retrouver seuls... Pour s'entraîner... Il s'attendait visiblement à ce que Meyna trouve une solution. Elle fronça les sourcils, et rassembla ses esprits. Non, s'ils devaient se voir pour s'entraîner, c'était soit avant, ou après sa mission. Elle afficha un léger sourire, et lui dit sur le même ton :

- Monseigneur... Je propose qu'on se retrouve après le banquet, avant que je ne parte... Sauf si vous pensez qu'il vaudrait mieux... faire une pause, après tant d'agitation.

Bien entendu, elle s'inquiétait pour la santé de son saigneur. Après un tel banquet, elle n'aimerait pas qu'il soit fatigué lors d'un entraînement...
Revenir en haut Aller en bas
Aayon Tepes

Aayon Tepes

Messages : 166
Date d'inscription : 08/02/2009
Localisation : Logé dans les profondeurs de ton coeur...

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 2 Juil - 19:34

Meyna s’écarta aussi, puis répondit d’un ton sérieux :

- Monseigneur... Je propose qu'on se retrouve après le banquet, avant que je ne parte... Sauf si vous pensez qu'il vaudrait mieux... faire une pause, après tant d'agitation.

Satisfait d’avoir obtenu une réponse et une solution, Aayon hocha doucement la tête et un sourire amoureux était apparut sur ses lèvres. Il la serra fort dans ses bras, d’une étreinte qui montrait toute son affection pour elle et qui traduisait bien à quel point il pourrait être affecté par sa mort. L’étreinte si particulière d’un amant transi. Puis il plongea son regard couleur rubis liquide dans les beaux yeux de la jeune femme, ses mains toujours croisées dans son dos.

« Parfait, Meyna. Retrouvons-nous après ce fameux banquet dans la salle d’entrainement pour les élites. Fais bien attention à ne pas te faire voir si quelqu’un s’y entraine déjà… Et si jamais tu avais une piste sérieuse, tu as l’autorisation de la suivre au lieu de venir à notre rendez-vous. Ce n’est pas la peine de faire une pause. Sois en forme et bien armée… »

Il se pencha alors en avant, déposant un baisé délicat comme une fleur de lys sur sa joue avant de s’avancer encore un eu et de murmurer à son oreille d’un ton si sincèrement amoureux qu’il n’y a pas de mots assez forts pour rendre à quel point la réalité du sentiment transparaissait dans ses mots :

« Je t’aime. Soit prudente, je ne veux pas te perdre. »

Puis il l’embrassa une dernière fois avant de la lâcher et de s’éloigner comme à regret. Il sortit de la salle et se dirigea de nouveau vers son Caveau, suivit d’une Ombre invisible et silencieuse…

**********


En chemin, il plongea dans ses pensées, revenant sur son entrevue avec son Ombre. Il n’avait pas menti sur un fait : il ne voulais pas la perdre. Elle était réellement irremplaçable. Personne n’avait jamais été aussi doué qu’elle. Et puis, elle avait un petit quelque chose de spécial… un quelque chose qui faisait qu’il se sentait plus détendu avec elle. Comme si, pour une fois, il n’avait pas besoin de se préoccuper de savoir si on allait essayer de le détrôner ou pas. Il savait qu’il pouvait avoir confiance et pourtant il ne parvenait pas à la lui accorder entièrement. La dernière (et première) fois qu’il l’avait fait… Il ne put s’empêcher de s’ébrouer avec dégout à l’évocation de ce souvenir. Un jour, il se vengerait. Sur le Traitre, seul responsable. Sur Hadès, qui l’avait abandonné. Sur Moïra, qui n’avait rien faite. Un jour…

Cependant, il avait dit certains mots à Meyna… Des mots que les humains se disent parfois. Des mots qui sonnaient vide. Des mots creux, dénués de sens. Avait-il menti ? Il ne savait pas. Que signifiait « aimer » ? Il lui avait semblé qu’il s’agissait d’un sentiment particulièrement fort, qui rend idiot et facilement manipulable. Des imbéciles en arrivaient à se sacrifier pour tenter de sauver ceux qu’il aimaient. « Prenez-moi à leur place ! » suppliaient-ils. Ne voyaient-ils donc pas que leur sort était déjà jeté ? N’avaient-ils pas compris qu’ils périraient tous et qu’aucun sacrifice ne pouvait les sauver ? Peut-être éprouvaient-ils le besoin de jouer les héros ? Ou était-ce une façon de montrer qu’on « aime » ? Il sourit en se disant que, heureusement, lui, il était à l’abrit de ce genre d’enfantillages…

[HS: topic clos ou tu veux reposter après ?]
Revenir en haut Aller en bas
Meyna Shark

Meyna Shark

Messages : 62
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 30
Localisation : Dans l'ombre d'Aayon... Ou la tienne ?

Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitimeJeu 2 Juil - 19:55

[ Juste un petit tout petit mot ♥ ]



La Vampiresse lui sourit en retour, et se laissa enlacer avec plaisir. Elle la serra à son tour contre elle, évitant de crisper ses doigts contre lui... après tout, avoir des vêtements froissés aurait été du plus mauvais effet avec la greluche. Pardon, Selenya. Elle fixa les yeux de sang de son Amour, et attrapa avec une rare tendresse son menton pour déposer ses lèvres à l'endroit où ses ongles avaient entaillés sa peau, des années auparavant.

« Parfait, Meyna. Retrouvons-nous après ce fameux banquet dans la salle d’entrainement pour les élites. Fais bien attention à ne pas te faire voir si quelqu’un s’y entraine déjà… Et si jamais tu avais une piste sérieuse, tu as l’autorisation de la suivre au lieu de venir à notre rendez-vous. Ce n’est pas la peine de faire une pause. Sois en forme et bien armée… »
- J'y serai Monseigneur...

Puis, le souffle froid du Comte s'avança vers sa joue et son oreille.

« Je t’aime. Soit prudente, je ne veux pas te perdre. »

Elle frémit à l'entente de ses derniers mots et sans qu'elle ait eu le temps de lui répondre, il avait déjà repris possession de ses lèvres. Elle lui rendit son baiser avec tout l'amour dont elle était capable, cherchant à lui prouver sa fidélité, son dévouement, son amour. Elle ignorait s'il avait dit la vérité. L'aimait-il ? Quand on aime quelqu'un, peut-on coucher avec d'autres femmes ? Oui, bien sûr que oui. Meyna en était convaincue. Et en réalité, elle voulait y croire... Le Comte l'aimait. Son cœur y tenait tellement à cette vérité... Cependant, sa raison ricanait doucement à son oreille, se moquant silencieusement de sa naïveté. Peut importait, déjà le Comte l'avait lâché pour repartir dans ses quartiers... Cette fois, Meyna remit son foulard et retourna dans les ténèbres familiers et rassurants qui formait son monde. Bientôt, elle le retrouverait. Puis, elle serait obligée de le quitter, pendant un moment qu'elle présageait très long. Mais en attendant, il lui restait encore certaines choses à faire...



[ Voilà ♪ ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Empty
MessageSujet: Re: Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril   Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark]       mercredi 14 avril Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tête-à-tête secret [PV: Meyna Shark] mercredi 14 avril
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Extérieur :: La Crypte :: Les Catacombes-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser