Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur ...
Voir le deal
21.99 €

 

 C'est vrai que...?

Aller en bas 
AuteurMessage
Drac Shark
Chef Schizo
Drac Shark

Messages : 474
Date d'inscription : 29/06/2008
Localisation : Dans tes plus beaux rêves... ou pires cauchemars...

C'est vrai que...? Empty
MessageSujet: C'est vrai que...?   C'est vrai que...? Icon_minitimeDim 26 Juil - 22:01

Après ses différentes entrevues, Drac repassa par sa chambre pour se revêtir correctement, ses vêtements ayant été abimés par la bataille contre un Wolf déchainé. Il fila ensuite vers la grande salle où pratiquement toute la Congrégation se tenait rassemblée. De petits groupes s’étaient formés, agités par des rumeurs inquiétantes. Au milieu, sur une table qui servirait de scène au Chef avait été déposés deux cercueils blancs, recouverts de fleurs. Un demi bâtonnet d’encens brûlait au pied de chacun des cercueil. Il était d’usage de faire le bilan en présence de tous les membres de l’expédition pouvant y assister. La présence des morts permettait de leur rendre un dernier hommage de guerrier en quelques sortes. Juste devant cette table les membres de la mission s’étaient rassemblés. Ils étaient tous là, à l’exception de Wolf. Leah pleurait à chaudes larmes la perte de la jeune Ipiu et les autres étaient assaillit de questions du type « est-il vrai qu’il y a des Vampires vivants et en liberté dans nos murs ? » ; « Il parait qu’il y en a une armée, C’est vrai ? » et autres questions nées d’une rumeur amplifiée.

Cependant, au moment ou Drac pénétra dans la salle, le silence se fit. Plus personne n’osait parler et tous les regards le suivirent lorsqu’il traversa vers la scène sur laquelle il grimpa d’un bond souple. Tous semblaient retenir leur souffle quand il balayait l’assemblée du regard. La tension était palpable. Certains semblaient effrayés, d’autres en colère. D’autres encore semblaient penser que le Chef était définitivement devenu fou. Personne cependant n’osa parler. Même les rivalités entre les « Arkos-groupies » et les « Vive le Chef ♥ » semblaient s’être effacées. Finalement il prit la parole d’un ton assuré de chef expérimenté et sûr de lui :

« Mes amis, je suis content de vous voir si nombreux ici… »


Mais à ce moment, il fut interrompu par un boulet de canon rose bonbon qui traversa la salle en hurlant et bondit se blottir dans ses bras. Junia semblait terrorisée et ne se maitrisait plus. Elle semblait avoir des ennuis qui la déplaçaient et Drac ne l’avait encore jamais vu dans cet état. Il tenta de la calmer comme un père attentionné l’aurait fait, ne se préoccupant plus de la foule pour le moment. Mais Junia gigotait toujours comme si elle cherchait une position dans laquelle elle souffrirait moins. Finalement, elle quitta son corps et pénétra dans l’esprit de Drac pour partager ses mauvais moment avec lui. Le Chef vit ainsi son entrevue dans l’esprit du Lycan, le monstre sombre et tout ce qui s’était passé. Son expression passa d’un étonnement pur, par la surprise puis la peur et l’inquiétude et enfin la colère. Il se ressaisit cependant rapidement et sourit d’un air rassurant à Junia quand elle émergea de son corps. Le petit fantôme semblait s’être un peu calmé et tremblait encore en sanglotant, mais elle n’était plus en proie à des tremblements hystériques et ne hurlait plus. Cependant, Drac jugea bon de la garder encore un peu blottie contre lui. Il demanda à l’un des membres présent de le prévenir dès que Wolf serait en état de discuter. Le jeune homme acquiesça et fila vers l’infirmerie pour s’acquitter de sa tâche. Drac put alors reprendre, Junia toujours collée contre lui.

« Comme toujours après une expédition d’envergure, nous allons faire un bilan. Ensuite, avant de procéder aux funérailles de nos courageux guerriers, j’écouterais vos questions et y répondrait de mon mieux.
Comme vous le savez tous probablement, cette mission-ci était différente des précédentes. Notre Congrégation est devenue suffisamment puissante et importante pour pouvoir tenter une opération d’envergure qui ébranlera l’assurance des Vampires et nous donneras ainsi plus de poids et d’efficacité. Nous ne pouvons plus nous contenter des escarmouches habituelles au cours desquelles nous risquons trop gros pour trop peu de résultats ! Pour chacun de nos membres tombés au cours d’un de ses petits raids éclairs, les Vampires recréent, eux, trois autres monstres pour renforcer leur armée déjà trop nombreuse. C’est pourquoi, après avoir évalué nos capacités, pesé soigneusement le pour et le contre, partagé mon idée avec les Maréchaux, j’ai décidé de tenter de capturer trois Vampires vivants et de les amener ici. »


A ces mots, des murmures paniqués ou réprobateurs s’élevèrent de la foule. Tous s’agitaient et se jetaient des regards inquiets. Drac leva cependant la main pour réclamer le silence et celui-ci se fit presque immédiatement. Il put reprendre :

« Malgré deux pertes – deux de trop – je crois pouvoir dire que notre mission a été un succès car nous avons rempli notre objectif. Avant d’aborder le sujet des Vampires, je tenais à remercier et à féliciter les membres de cette expédition sans qui nous ne serions pas parvenus à obtenir de si bon résultats. Elowen, Eryn, Amy, Sebastian, Loki, Jane, Junia, Arkos, Wolf, Sean, Sam, Yuu, Matt, James, Demy, Leah, Ipiu et Aniel, notre nouvelle recrue ont combattus courageusement pour nous garantir une victoire éclatante. Je suis fier d’avoir dans cette congrégation des membres si puissants et si dévoués. C’est grâce à leur soutien et au votre, grâce à la fidélité et à la volonté de tous, à notre cohésion, notre entraide que nous pouvons surpasser les Vampires. Eux n’ont pas cette force ! Ce sont des bêtes sanguinaires dépourvues de sentiments bienveillants, même envers leur propre congénères. Ils ne s’aident pas. Et ceci est leur plus grande faiblesse. Alors que moi, nous tous, nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres. Tant que nous resterons soudés, nous pourrons tout accomplir. »

*Et le pire, c’est que tu as l’air de croire à tes propres âneries… *


Le discours avait beau être un peu « bateau », le chef y mettais tellement d’éloquence et de conviction que les mots prenaient une autre dimension. Une dimension presque magique et tous oublièrent un moment les Vampire et le danger pour applaudir à tout rompre et montrer leur soutien par des cris de guerre.

« Je tiens à féliciter et demander une ovation pour Sam, un valeureux combattant prometteur qui nous as quitté prématurément et que nous regretterons tous assurément, et une ovation pour Ipiu dont les talents constituaient un grand atout pour notre groupe. »

Il laissa les applaudissement et les cris s’éteindre d’eux-mêmes et le silence durer encore un peu par respect pour ces guerriers tombés au champs d’honneur.

« Notre mission, comme je le disais, était de ramener des cobayes vivants pour étudier les faiblesses de ces Vampires afin de déterminer la façon la plus efficace de les tuer et pour éviter de nouveaux incidents aux conséquences critiques… Les trois Vampires, deux mâles et une femelle, se trouvent actuellement sous bonne garde dans le laboratoire d’Asuka. »


Anticipant sur de nouveaux cris de protestation dus à la réputation de la jeune femme, Drac poursuivit en insistant bien sur les point de sécurité :

« Ces monstres sont enchainés par des chaines en argent et maintenus dans un état de grande faiblesse. De plus, la porte du laboratoire est gardée par nos braves Lycans et les patrouilles dans les couloirs ont été renforcées. Je sais que vous continuerez à vous inquiéter même si je vous disais qu’il n’y a absolument aucun danger. Mais je tiens à préciser que ces monstres seront détruits au plus tard demain midi. Je sais que nous sommes assez forts pour pouvoir prendre ce risque. Or, il est devenu nécessaire d’en apprendre plus sur nos ennemis. Leur nombre ne cesse de croitre et nous nous devons de les stopper et, par conséquent, nous devons améliorer nos techniques et passer à des attaques de plus grande envergure et bientôt, nous pourrons renverser la tendance et améliorer la qualité de vie de chaque être humain !

Je penses que nous allons pouvoir passer aux questions, à moins qu’un des membres de l’expédition n’ait quelque chose à ajouter. Ensuite, nous procéderons à la cérémonie funéraire selon notre coutume. Je vous écoute. »


Drac s’attendait à plusieurs questions. On voudrait certainement savoir ou était Wolf et ce qui c’était passé, quel serais l’utilité réelle et concrète des Vampires, pourquoi ils avaient dut se replier si vite si tout allais si bien. Certains, les plus futés, comprendraient peut-être que tout ceci cachait une autre mission encore plus dangereuse et voudrais savoir de quoi il en retournais…

Il attendit patiemment, prêts à recevoir la première pierre et à se faire lyncher par la foule, mais le silence dura quelques instants jusqu’à ce que quelqu’un ose le rompre…

[HS : je pense pas qu’on va faire ce topic de façon classique : on perdrais trop de temps pour rien. Je propose de le faire ainsi, au lieu d’attendre que chacun post tour à tour, ceux qui le souhaitent post si ils ont quelque chose à dire et je passe voir si il ya du nouveau et répond dès qu’on me pose une question. Comme ça, ceux dont le personnage ne fait rien à part rester écouter et observer ne serons pas coincés à essayer d’inventer un post d’une taille potable et le topic avancera. A vous de me dire ce que vous en pensez. (topic question-suggestion) ]
Revenir en haut Aller en bas
Estel Taaneï
Membre de la Congrégation
Estel Taaneï

Messages : 30
Date d'inscription : 01/06/2009

C'est vrai que...? Empty
MessageSujet: Re: C'est vrai que...?   C'est vrai que...? Icon_minitimeMer 5 Aoû - 19:56

Comme suggéré par Elowen, et après avoir fini son plateau, je me rendit dans la Grande Salle, escorté du Maréchal.

Le Chef se tenait là, debout sur une table, parmi les cercueils de ceux qui n'étaient pas revenus de la mission.
Deux. De bien faibles pertes, ce qui laissait sous-entendre que l'élite de la Congrégation n'avait pas dormi, la nuit précédente. Ou qu'ils étaient tombés sur la lie des vampires, au choix.

Soudain, alors que Drac commençait son discours, un boulet de canon rose bonbon à couettes le percuta. Assez pour lui faire mal, peut-être, mais certainement pas pour provoquer le florilège d'émotions qui passèrent successivement sur son visage. Il y avait toujours eu entre Junia et Drac une relation particulière, j'en étais certain. Mais laquelle?

-Comme toujours après une expédition d’envergure, nous allons faire un bilan. Ensuite, avant de procéder aux funérailles de nos courageux guerriers, j’écouterais vos questions et y répondrait de mon mieux.
Comme vous le savez tous probablement, cette mission-ci était différente des précédentes. Notre Congrégation est devenue suffisamment puissante et importante pour
pouvoir tenter une opération d’envergure qui ébranlera l’assurance des Vampires et nous donneras ainsi plus de poids et d’efficacité. Nous ne pouvons plus nous contenter des escarmouches habituelles au cours desquelles nous risquons trop gros pour trop peu de résultats ! Pour chacun de nos membres tombés au cours d’un de ses petits raids éclairs,
les Vampires recréent, eux, trois autres monstres pour renforcer leur armée déjà trop nombreuse. C’est pourquoi, après avoir évalué nos capacités, pesé soigneusement le pour et le contre, partagé mon idée avec les Maréchaux, j’ai décidé de tenter de capturer trois Vampires vivants et de les amener ici.


Je le savais, bien sûr, Elowen me l'avait confirmé, mais l'entendre de la bouche de Drac lui-même avait une autre envergure, comme en attestaient les nombreux murmures dans la salle, apaisés par un mouvement de la main de celui qui nous dirigeait.

« Malgré deux pertes – deux de trop – je crois pouvoir dire que notre mission a été un succès car nous avons rempli notre objectif. Avant d’aborder le sujet des Vampires, je tenais à remercier et à féliciter les membres de cette expédition sans qui nous ne serions pas parvenus à obtenir de si bon résultats. Elowen, Eryn, Amy, Sebastian, Loki, Jane, Junia, Arkos, Wolf, Sean, Sam, Yuu, Matt, James, Demy, Leah, Ipiu et Aniel, notre nouvelle recrue ont combattus courageusement pour nous garantir une victoire éclatante. Je suis fier d’avoir dans cette congrégation des membres si puissants et si dévoués. C’est grâce à leur soutien et au votre, grâce à la fidélité et à la volonté de tous, à notre cohésion, notre entraide que nous pouvons surpasser les Vampires. Eux n’ont pas cette force ! Ce sont des bêtes sanguinaires dépourvues de sentiments bienveillants, même envers leur propre congénères. Ils ne s’aident pas. Et ceci est leur plus grande faiblesse. Alors que moi, nous tous, nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres. Tant que nous resterons soudés, nous pourrons tout accomplir. »

Je notais les membres de l'expédition avec un mouvement de tête appréciateur. En effet, l'élite. Plus cette nouvelle recrue, qui ne semblait pas avoir à leur envier, puisqu'elle était revenue vivante...
Evidemment, dans le discours de Drac, il fallait éliminer toute la partie visant à nous rassurer. J'étais bien désabusé par ce monde, et pour avoir cotoyé des vampires ces dernières années, je savais qu'ils étaient capables d'émotions. J'avais assisté à des scènes incroyables, même pour moi. Une demande en mariage, je te jure... mais je les haïssais trop pour leur pardonner un jour. Et, pour les autres combattants, il est tellement plus simple de combattre le Mal incarné plutôt que des créatures capables d'éprouver... ce qu'ils ignorent ne peuvent pas leur faire de mal, et je hochais la tête de concert avec les autres.
Bon, je n'allais pas crier non plus. Je déteste me faire remarquer. Des applaudissements suffiront.

« Je tiens à féliciter et demander une ovation pour Sam, un valeureux combattant prometteur qui nous as quitté prématurément et que nous regretterons tous assurément, et une ovation pour Ipiu dont les talents constituaient un grand atout pour notre groupe. »

En revanche, là, j'applaudissais plus fort. Ils avaient donné leurs vies, et c'était un grand sacrifice, un que je comprenais, moi qui risquai la mienne à chaque seconde.

« Notre mission, comme je le disais, était de ramener des cobayes vivants pour étudier les faiblesses de ces Vampires afin de déterminer la façon la plus efficace de les tuer et pour éviter de nouveaux incidents aux conséquences critiques… Les trois Vampires, deux mâles et une femelle, se trouvent actuellement sous bonne garde dans le laboratoire d’Asuka. Ces monstres sont enchainés par des chaines en argent et maintenus dans un état de grande faiblesse. De plus, la porte du laboratoire est gardée par nos braves Lycans et les patrouilles dans les couloirs ont été renforcées. Je sais que vous continuerez à vous inquiéter même si je vous disais qu’il n’y a absolument aucun danger. Mais je tiens à préciser que ces monstres seront détruits au plus tard demain midi. Je sais que nous sommes assez forts pour pouvoir prendre ce risque. Or, il est devenu nécessaire d’en apprendre plus sur nos ennemis. Leur nombre ne cesse de croitre et nous nous devons de les stopper et, par conséquent, nous devons améliorer nos techniques et passer à des attaques de plus grande envergure et bientôt, nous pourrons renverser la tendance et améliorer la qualité de vie de chaque être humain !

Je penses que nous allons pouvoir passer aux questions, à moins qu’un des membres de l’expédition n’ait quelque chose à ajouter. Ensuite, nous procéderons à la cérémonie
funéraire selon notre coutume. Je vous écoute. »


Détruits demain midi. Voilà la nouvelle qui me rassénérait. Mon épée de Damoclès supplémentaire partirait en fumée _littéralement_ demain midi.
Côté questions, j'en avais, bien sûr, mais mon côté peu démonstratif ne voulait pas se risquer à les poser à voix haute. Aussi, tentais-je une technique qui avait bien marché, auparavant.

-Mais où est Wolf? chuchotais-je à un voisin.

L'absence du Maréchal devant le Chef, là où était parti se placer Elowen et où trônait Angélia, était plus que notable. Mon voisin acquiésa doucement, répéta la question, qui finit par enfler et être posée à voix haute par quelqu'un à plus de dix personnes de moi.

-Où est Wolf?

-A quoi servira l'étude de ces vampires, concrètement? soufflais-je cette fois à mon voisin de l'autre côté. Une fois de plus, la rumeur enfla et la question fut posée à plusieurs mètres de moi.

-Par mission de grande envergure... qu'est-ce que vous entendez, exactement?

Une fois de plus, le système fonctionna. La question, délicate, avait presque fait un demi-tour de salle avant qu'un courageux ne la pose. Et personne ne faisait attention à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Aniel
Ange complétement taré
Ange complétement taré
Aniel

Messages : 456
Date d'inscription : 29/06/2008
Localisation : Quelque part entre ciel et terre...

C'est vrai que...? Empty
MessageSujet: Re: C'est vrai que...?   C'est vrai que...? Icon_minitimeLun 12 Oct - 13:52

Aniel se tenait, droite, un peu en retrait de la foule. Elle observait calmement le rassemblement massif autour de Drac.
Elowen était arrivé avec un jeune homme, et avait fendu la foule pour aller se placer devant le Chef. Avec un sourire, l'Ange repensa aux moments où il faisait de même pour Phoebus.

Les réunions d'après assauts angéliques n'avaient rien de comparables avec celle-ci, tout de fois. D'abord, parce que si l'on disait qu'il y avait eu des pertes, l'émotion qui transparaissait, si forte qu'Aniel pouvait presque la toucher, était quasiment absente des Cieux... sauf exception.
Ensuite, parce que Phoebus n'avait jamais demandé s'il y avait des questions! C'était une notion ridicule, quand on y pensait. Aucun Ange n'irait questionner le Dieu, surtout pas pour savoir pourquoi on avait tué les démons...
Enfin, après le discours du Dieu-Soleil, les vivats étaient si fort, entretenus par les Chants, que personne ne pouvait s'entendre et discuter avant un long moment. Ici... les cris s'étaient vite mués en silence tendu.

L'Ange pouvait facilement percevoir les sentiments de la pièce, et elle en profitait, que ce soit ceux, douloureux et perdus de Junia (mais que c'était-il passé entre le moment où elle l'avait quittée pour l'infirmerie et maintenant?), ceux de victoire et de tristesse de la foule, ceux d'encouragement et de confiance... Aniel se concentrait sur chacun d'eux, se contentant de sourire un peu absente si quelqu'un se détournait du meeting pour observer cette étrange nouvelle recrue qui... dites, elle avait pas les cheveux plus courts, tout à l'heure?

Finalement, quelques uns posèrent des questions et l'Ange s'intéressa à cet aspect du meeting qui lui était étranger, d'autant que certaines questions semblaient délicates.

[HJ : allez, Drac, motivé! xD]

_________________

C'est vrai que...? Signv24


Être un Ange offre la Vie Eternelle...
Être un Ange condamne à l'ennui Eternel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C'est vrai que...? Empty
MessageSujet: Re: C'est vrai que...?   C'est vrai que...? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est vrai que...?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Extérieur :: La Congrégation de l'Ombre :: La Grande salle-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser